Que faire en cas de robe contrefaite ?

De nombreux objets contrefaits circulent en ce moment sur le marché. Il faut faire attention à ne pas vous faire avoir par ces vendeurs de mauvaises fois. Vous devrez agir rapidement et de manière efficace si jamais vous tombez sur un produit contrefait. Cela est par exemple le cas si vous commandez une robe.

Que faire en premier lieu si vous achetez une robe contrefaite

Vous avez décidé de passer la commande de votre robe sur une boutique en ligne ? Vous pourrez ici vous exposer à un risque de trouver un produit contrefait. Il faut alors ouvrir l’œil au risque de vous retrouver en mauvaise situation. Vous pourrez même vous retrouver avec des soucis judiciaires si vous portez un vêtement non authentique.

Vous pouvez dans ce genre de situation demander un remboursement auprès du fournisseur du produit. Il est aussi possible de faire valoir votre droit de rétractation. Il faut pour cela insister sur le Code de la consommation en évoquant l’article L. 221-18.

Le vendeur n’acceptera pas toujours ce genre de procédure en évoquant certains points. Vous pouvez alors aller plus loin afin de résoudre convenablement le conflit. Le plus important est que vous n’acceptez pas l’idée de porter un produit contrefait.

Pensez à vos obligations si vous tombez sur une robe contrefaite

Le fait d’acheter une robe contrefaite ne fait pas de vous une mauvaise personne. Vous pouvez aussi vous tromper dans votre choix de produit. Évitez seulement de cacher le problème au risque de vous exposer à de sérieux problèmes à l’avenir. Le fabricant peut vous poursuivre en justice dans certains cas.

Vous pourrez alors vous retrouver en prison pendant 3 ans sans oublier une amende de 300 000 €. Il faut dans ce cas agir rapidement si vous constatez que la robe que vous avez commandée est fausse. Pensez à prévenir les responsables suivants :

  • La douane et la répression des fraudes
  • La marque qui a fabriqué la robe

Cette dernière pourra à son tour entamer les procédures qu’il faut envers le vendeur. Vous éviterez de cette manière de vous retrouver dans de sales draps.

D’autres recours possibles si vous tombez sur une robe contrefaite

Vous pouvez toujours demander à annuler votre achat si vous constatez qu’une robe est contrefaite. Il faut ici agir avant que la livraison soit faite. Vous avez aussi la possibilité d’engager une procédure à l’amiable pour convaincre le vendeur de changer le produit.

Il suffit pour cela de lui envoyer une lettre de mise en cause pour faire connaître vos intentions. Le vendeur a 8 jours pour vous donner sa position concernant le produit. Il peut accepter votre requête ou la refuser. Le fournisseur peut même se taire et ignorer votre proposition.

Il faut dans ce cas procéder à une mise en demeure pour l’obliger à changer d’avis. Il est important de bien exposer votre problème pour obtenir un gain de cause. Le fabricant et la justice ne vous puniront pas si vous n’avez pas fait exprès d’acheter le produit.

Quelques conseils pour ne pas acheter une robe contrefaite

Vous allez vous exposer à différents risques si vous achetez une robe contrefaite et que vous ne la déclarez pas. Le produit sera dans ce cas confisqué et détruit. Vous pouvez aussi vous retrouver avec des ennuis avec le fabricant du vêtement.

Il suffit de bien vérifier le modèle que vous voulez acheter si vous voulez éviter les ennuis. Commencez par vérifier les prix proposés sur différentes boutiques en ligne. Les tarifs trop faibles doivent vous mettre la puce à l’oreille. Cela ne veut pas non plus dire que vous devrez prioriser les fournisseurs qui proposent des produits hyper chers.

Prenez le temps de vérifier les caractéristiques de la robe en question. Vous pourrez par exemple insister sur les finitions sur le produit. Il est aussi judicieux de bien vérifier les images sur chaque boutique. L’emballage du produit est un autre facteur à vérifier sans oublier la présence de l’étiquette.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*