Ce qu’il faut savoir sur la gestion juridique d’une entreprise immobilière

Tous les domaines sont régis par des lois. Ainsi, le domaine de l’immobilier est un domaine qui embrasse plusieurs choses et fait appel à des contrats. Voilà pourquoi si vous êtes détenteur d’une entreprise immobilière, il faudra non seulement veiller sur la gestion économique, mais avant tout sur la gestion juridique pour éviter parfois des contentieux lors des contrats. Sinon, vous pourriez avoir des poursuites judiciaires. Grâce à cet article, nous serons mieux instruits sur la gestion juridique de l’immobilier entrepris.

À savoir sur le statut juridique d’une entreprise

Tout mauvais choix de statut juridique pour votre entreprise immobilière pourrait être préjudiciable et créer des contentieux entre vous et les propriétaires des locaux. Ainsi, il faut bien voir les avantages et les inconvénients auxquels vous ferez face dans votre option de la gestion juridique. En effet, d’après votre option, si vous n’êtes pas affilié du régime social des travailleurs indépendants, vous le serez certainement à celui de la sécurité sociale. Pour choisir ce qui vous irait le mieux, les informations ci-après vous seront très utiles. En fait, le statut juridique embrasse plusieurs points très importants. Votre choix a également d’influence sur la fiscalité des bénéfices de votre entreprise immobilière. À ce niveau, si vous n’êtes pas soumis à un impôt sur le revenu en nom propre, il pourrait être prélevé du revenu des dirigeants. Le dirigeant doit prendre connaissance de toutes ces informations parce que la responsabilité qui l’incombe est colossale. C’est souvent en face de certaines situations qu’il se rend compte de la lourde responsabilité qui est à sa charge. Cependant, pour votre entreprise immobilière, il a souvent deux formes juridiques qui sont fréquemment usitées. La différence entre ces deux est liée à la forme individuelle ou sociétaire.

Choisir un statut d’entreprise individuelle

Cette option est très avantageuse et moins coûteuse. Les formalités d’une telle option sont très simples et moins astreignantes. Dans ce cas, on ne note pas la présence de quelconque contrat. Si vous désirez être seule dans votre gestion, c’est l’option convenable à faire. Cette dernière vous assure une indépendance et avec votre savoir-faire, vous serez seul aux commandes. L’avantage qui lui est directement lié, c’est que tout est fait directement en votre nom. Ainsi, votre personnalité se confond à la personnalité juridique. Cette dernière facilite également la gestion du patrimoine personnel et la transmission aux héritiers. Le seul inconvénient auquel vous ferez face est la suivante : on peut saisir à tout moment vos biens personnels lorsque vous êtes confronté à certains problèmes.

Opter pour société avec des associés

Si pour la création de votre entreprise immobilière vous désirez converger des forces avec d’autres personnes pour quelque chose de plus grand, il y a des possibilités qui se présentent à vous. Soit, vous optez pour une société à responsabilité limitée ce qui est d’ailleurs l’option de plusieurs. Nous avons également la société anonyme et celle par action simplifiée. Le premier dont nous avons fait mention, la société à responsabilité limitée est la gestion juridique la plus usitée puisque pratique. Elle peut prendre en compte 2 à 100. La société anonyme quant à elle, est souvent l’option des agences immobilières de grande envergure avec un capital considérable. Ici, la création d’un conseil d’administration ayant à sa tête un président et un directeur général est très importante pour une gestion fluide et transparente. La dernière, celle par actions simplifiées est similaire à la précédente. Cependant, cette dernière se développe à l’aide des pouvoirs et des actions entre les associés.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*