Quels sont les rôles d’un avocat en droit immobilier ?

Comme l’indique son nom, l’avocat en droit immobilier est un professionnel spécialisé dans le domaine de l’immobilier. Il est tenu d’accompagner les personnes qui sollicitent son intervention dans le cadre d’une transaction immobilière. On peut faire appel à un avocat pour l’achat ou la vente d’un bien immobilier, car sa formation et son savoir-faire le rendent apte à apporter des conseils juridiques de qualité pour éviter tout litige dans un futur proche. L’avocat en droit immobilier revêt plusieurs casquettes dans le domaine de l’immobilier, et il convient de toutes les connaître avant de le contacter.

L’avocat dans le rôle de conseiller juridique

L’avocat en droit immobilier se doit d’accompagner son client du début jusqu’à la fin de la transaction immobilière. Il s’occupe de tout ce qui est lié au domaine juridique, mais peut également être considéré comme le représentant légal dans la réalisation d’un projet qu’il soit personnel, privé ou professionnel. Les personnes désireuses d’acquérir un fonds de commerce peuvent contacter un avocat en droit immobilier afin de profiter des conseils sur-mesure.

La rédaction de contrats et d’actes liés au domaine immobilier

Un avocat en droit immobilier peut également accompagner et encadrer son client tout au long de la procédure immobilière. Il assiste dans la conception, la rédaction et l’élaboration d’actes et de contrats immobiliers. Plusieurs réalisations peuvent nécessiter l’intervention d’un avocat à l’instar de la maîtrise d’ouvrage, les compromis d’actes de vente, les constitutions de société civile immobilière (SCI), les baux commerciaux, les reconnaissances de dettes et la conclusion des contrats de sous-traitance. L’expertise de l’avocat en droit immobilier peut aussi être sollicitée pour l’administration cessions de parts sociales de SCI. La présence de ce professionnel vous permet d’établir et d’assurer une sécurité juridique plus renforcée de vos actes que vous soyez particuliers ou professionnels, mais vous devez pour cela renforcer la garantie de l’acte signé. L’avocat est celui qui atteste de la conformité d’un acte et du fait que chaque partie concernée est au courant des effets et des conséquences susceptibles de découler de la signature de l’acte.

La représentation du client et sa défense

L’avocat en droit immobilier, en plus de rédiger les actes et contrats, doit également représenter son client en cas de litige lié à une saisine du tribunal. Il est capable de représenter son client quel que soit le titre qu’occupe son client (demandeur ou défendeur). Parmi les actions pouvant faire office d’une saisine du tribunal d’instance, on peut citer : les défauts de construction, une malfaçon dans le cadre d’une vente en état futur d’achèvement (VEFA), d’un mauvais bornage de terrain ou encore d’un retard de livraison du chantier. Peu importe le litige, l’avocat en tant que représentant de son client se doit de le défendre devant le tribunal compétent.

De manière logique, l’avocat est le mandataire qui accompagne le client dans les différents actes de la vie civile liée au domaine de l’immobilier. Il se doit d’effectuer les missions relatives aux opérations d’achat et de vente ou encore de mise en location.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*