Quelles études pour devenir notaire ?

Le notaire est un professionnel qui est sollicité pour des questions relevant du domaine du droit. Principalement requis pour la rédaction d’acte notarié, le notaire est un professionnel comme tous les autres. Il faut alors des études et bien sûr des diplômes avant de s’aventurer dans le monde du notariat. Pour devenir notaire, il y a plusieurs possibilités en matière d’études à faire. Cet article vous renseigne sur les études à faire pour devenir notaire.

Nécessité d’avoir un diplôme avant de s’aventurer dans le monde du notariat

En effet, la profession de notaire est bel et bien un métier à part entière. De par son statut de profession, elle exige la possession d’un diplôme. Il doit s’agir d’une certification professionnelle obtenue à la fin d’une formation adaptée. Contrairement aux métiers de l’artisanat ou à d’autres métiers manuels, on ne peut pas s’improviser ou bricoler en notariat. Il faut des compétences et des connaissances qui ne peuvent être acquises que lors d’une formation ou d’études spécifiques. Pour devenir notaire, on peut opter pour deux parcours : soit un parcours professionnel ou un parcours universitaire.  Tous deux mènent à l’obtention de la certification nécessaire pour exercer en tant que notaire.

Étudier à l’université pour devenir notaire

La première possibilité pour ceux qui désirent devenir notaire est d’obtenir dans une université agrée un diplôme supérieur de notariat. Le DSN se passe après une période de 3 ans d’études. Il faut savoir qu’avant de passer à ses trois années de formation, il faut des préalables. Le plus important est de posséder un Master en droit notarial. Il faut ensuite prendre part à une période de d’apprentissage en étude notariale. Cette dernière se déroule sur une période de 24 mois. L’obtention du diplôme exige aussi  quatre semestres de cours sur le droit immobilier, le droit de la famille et celui des affaires. Le parcours universitaire nécessite alors huit années bien comptées pour devenir notaire à raison de cinq ans pour le Master. C’est un cursus assez long en comparaison aux autres branches possibles en termes de droit.     

Devenir notaire : quelle autre possibilité ?

En réalité, obtenir un diplôme supérieur de notariat n’est pas la seule voie pour devenir notaire. On peut avoir le diplôme de notaire tout simplement. L’absence du terme supérieur  exclut déjà les études universitaires supplémentaires. Néanmoins, elle est accessible seulement aux détenteurs d’un Master en droit notarial. Avec ce titre, ils peuvent faire ce que l’on appelle la formation en alternance. Cette dernière combine à la fois un stage pratique en office de notariat et des cours pratiques. Il faut au minimum 30 mois de stages. Contrairement au parcours universitaire, il s’agit ici de stages professionnels. Au cours de ces 30 mois de stages, les aspirants notaires suivent simultanément 6 modules techniques de cours théoriques. Il est en effet question des modules indispensables à l’acquisition de compétences, d’aptitudes et de connaissances nécessaires à l’exercice de la profession de notaire. Le diplôme de notaire tout comme le DSN est assez suffisant pour justifier votre statut professionnel de notaire.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*