Estimer sa maison : l’intérêt de cette étape avant la vente

Lorsqu’il s’agit de transactions immobilières, il est important de faire preuve de prudence. Diverses étapes sont parfois à respecter. L’estimation de la valeur d’une maison à vendre en fait partie. Si le propriétaire souhaite faire une bonne affaire, il ne doit pas négliger cette partie avant la vente de son bien immobilier.

L’intérêt de l’estimation immobilière

L’étape de l’estimation d’une maison à vendre est recommandée pour que le propriétaire puisse avoir une idée de la position de son bien sur le marché. Pour le vendeur, c’est une façon de voir de prime abord si son logement vaut la peine d’être vendu au moment où il compte le faire. L’estimation immobilière est une méthode sûre aussi pour faire le tri entre les annonces intéressantes et celles qui ne le sont pas. Vous disposez ainsi des informations nécessaires pour déterminer plus sereinement le prix de vente de votre maison. Une mauvaise estimation sera un risque pour le vendeur. Soit le logement sera vendu à un bas prix, donc il y aura un manque à gagner même si la vente peut se faire plus rapidement. Soit la maison est surévaluée et risque de rester longtemps sur le marché sans que les acheteurs soient motivés pour la transaction.

A qui confier l’estimation de sa maison ?

En réalité, aucune obligation n’est requise pour l’estimation d’une maison. Le propriétaire peut la faire seul tout comme il peut la confier à un expert. Le vendeur peut ne pas avoir une vision objective et une estimation personnelle pourrait être faussée, ce qui entraînerait une détermination erronée du prix de vente. Le vendeur peut confier l’estimation de son bien immobilier à un ou plusieurs agents immobiliers. Aucun engagement ne l’oblige à confier par la suite la vente de la maison à celui à qui il a demandé l’estimation. Le notaire est aussi apte à estimer la valeur d’un bien immobilier. Non seulement, il est neutre dans la transaction, mais il est aussi à la bonne place pour avoir toutes les informations sur l’état du marché immobilier. Il aura aussi par la suite à s’occuper de l’établissement de l’acte de vente. Faire appel à un professionnel vous fait bénéficier d’un travail fait en toute objectivité. Une estimation immobilière prend beaucoup de temps, c’est pour cela qu’il est conseillé de la confier à un expert. Il connaît également toutes les formalités à respecter, les documents à fournir.

En cas de mauvaise estimation d’un bien immobilier

L’agent immobilier à qui est confié l’estimation immobilière n’est pas tenu par une obligation de résultat, juste une obligation de moyen lors de la vente. Sa responsabilité ne peut être engagée si votre maison n’a pas été vendue malgré ses efforts. Toutefois, le propriétaire peut le poursuivre pour mauvaise estimation à condition d’apporter les preuves irréfutables liées à son comportement fautif. Vous aurez à prouver sa mauvaise foi dans l’accomplissement de son travail, le lien de cause à effet qui existe entre la faute qu’il avait commise et votre manque à gagner. Le préjudice doit aussi être réparable. Cela signifie que le dommage subi est estimé comme une véritable perte pour le propriétaire. C’est la raison pour laquelle il est toujours recommandé d’avoir recours au service de plus d’un professionnel pour estimer votre bien immobilier. Vous disposez ainsi d’assez d’informations pour établir plus sereinement le prix de vente de votre logement. Pour rappel, l’expert est tenu :

  • D’un devoir de loyauté
  • De conseil
  • Et d’informations auprès de son mandataire.

Et la profession est régie par la loi du 2 janvier 1970, n°70-9 qui est entrée en application avec le décret du 20 juillet 1972.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*