Les motifs qui sont en faveur du divorce à l’amiable

La fin d’un mariage est un évènement douloureux. Et, cette rupture peut se dérouler de plusieurs manières. Mais, plusieurs personnes préfèrent cette forme de rupture lorsqu’il est question de divorce. Il s’agit du divorce par consentement mutuel. Qu’est-ce qui justifie cet intérêt pour le divorce à l’amiable ? Dans la suite de cet article, vous ferez la découverte des différentes raisons pour lesquelles il est préférable de choisir le divorce à l’amiable.

Une procédure très rapide

Décider de mettre fin à des années de vie ensemble n’est pas une chose facile. Même si les conséquences semblent plus matérielles, le divorce est une période très douloureuse sur le plan émotionnel. Alors, pour éviter le prolongement de cette peine, une seule procédure s’impose : la procédure de divorce à l’amiable. Car, c’est la solution la plus rapide. C’est une procédure qui dure au plus six mois. Par contre, les autres procédures peuvent durer jusqu’à 5 ans. En plus d’être rapide, c’est une forme de divorce qui peut se dérouler sans la présence d’un juge. Mais, chaque partie doit avoir son avocat.

Conserver les liens familiaux

Lorsqu’une procédure de divorce est enclenchée, c’est souvent difficile d’éviter que les enfants en souffrent. Surtout que certaines décisions sont en lien étroit avec eux. En réalité, dans une procédure de consentement mutuel, les époux accordent d’importance aux questions qui concernent les enfants. Par exemple, dans cette procédure, la question concernant la garde des enfants sera traitée en toute objectivité. Ainsi, ils peuvent décider si c’est la garde alternée ou exclusive avec droit de visite qui est mieux pour l’enfant. Ils vont aussi déterminer la manière dont les besoins de l’enfant seront gérés. La manière dont ces questions sensibles seront traitées va contribuer à garder l’harmonie dans la famille malgré le divorce. Le souci et le désir de garder une famille unie pour le bien-être des enfants sont une raison suffisante pour choisir le divorce par consentement mutuel.

Préserver la famille des regards extérieurs

Le fait de commencer simplement une procédure de divorce est déjà un sujet qui attire les vautours. Mais, lorsque la procédure doit se passer dans un divorce judiciaire, la famille sera davantage exposée. Puisque toutes les questions seront abordées devant le juge. Pour éviter de mettre la famille sous le feu des projecteurs, il faut choisir la procédure de divorce à l’amiable. Car, c’est la solution qui vous met à l’abri des critiques. En réalité, les négociations sur les conséquences du divorce sont négociées simplement. Ce qui est un point favorable pour la rédaction de la convention du divorce. Ce raccourci préserve non seulement l’intimité du couple, mais aussi la famille.

Une procédure assez économique

Dans toutes les procédures de divorce qui existe, le divorce à l’amiable est le plus économique. En effet, cette procédure est évaluée en fonction de deux éléments : les honoraires des avocats et la durée de la procédure. Ce divorce n’est pas concerné par les frais de justice. Au pire des cas, un notaire va intervenir pour la gestion du patrimoine immobilier. Pour éviter de payer le notaire, il est conseillé de mettre en vente votre bien immobilier.

En définitive, le divorce par consentement mutuel est la procédure préférée à cause des avantages qu’ils présentent. Ces avantages sont d’ordre économique, social et sentimental.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*