Le nouveau système de « plainte en ligne » : Un tournant numérique pour la justice française

L’ère du numérique transforme les interactions entre citoyens et administrations. Parmi les nouvelles dispositions, le dispositif de « plainte en ligne » se matérialise comme une révolution majeure dans le domaine judiciaire en France.

Une législation adaptée à l’ère du numérique

Le décret du 27 mai 2024 marque un véritable progrès en instaurant un traitement automatisé des données personnelles pour le dépôt de plaintes électroniques. Il s’inscrit dans une démarche de modernisation et vise à simplifier les démarches pour les victimes d’infractions.

Infractions concernées et modalités de mise en œuvre

Les infractions pour lesquelles il est désormais possible d’utiliser ce service sont détaillées dans le décret n° 2024-563 du 18 juin 2024, qui précise également que les agents de police judiciaire disposent d’un outil de traduction automatique des dépositions rédigées dans une langue étrangère.

Lancement officiel et perspectives

Cette mesure s’inscrit dans une perspective plus large de facilitation des interactions entre la justice et les citoyens. L’officialisation de ce service représente donc une étape importante vers une digitalisation réussie des services publics.

A lire également  Rectification fiscale et défiscalisation : Quand la faute de l'administration ouvre droit à indemnisation