Intelligence Artificielle et Droit : l’Essor de la Formation Juridique Spécialisée

L’intégration croissante de l’intelligence artificielle (IA) dans les différentes sphères professionnelles interpelle aujourd’hui le monde du droit. Face à cette révolution numérique, l’école de formation professionnelle des barreaux de Paris se positionne en avant-garde en offrant des formations spécialisées pour sensibiliser les avocats aux bonnes pratiques de cette technologie disruptive.

Sensibilisation et adaptation aux évolutions technologiques

La transformation numérique invite les professions juridiques à repenser leurs méthodes de travail. L’émergence d’outils tels que Chat GPT soulève à la fois des opportunités et des interrogations quant à leur utilisation éthique et efficiente. La formation continue s’est enrichie dès 2023 par des sessions dédiées à l’IA générative, qui ont alimenté par la suite le programme d’études des futurs praticiens du droit.

Formation continue : une réponse aux besoins actuels

Les cycles de formation proposés abordent l’IA avec pragmatisme, visant à optimiser la productivité des cabinets d’avocats tout en restant vigilant sur les limites et enjeux éthiques. Les retours d’expérience lors des sessions initiales ont mis en exergue la nécessité d’une prise de conscience quant au potentiel mais aussi aux risques liés à ces nouveaux outils.

Acculturation à l’IA générative dès la formation initiale

Dorénavant, l’accès au Certificat d’aptitude à la profession d’avocat s’accompagne d’une initiation à l’IA générative. Cette démarche garantit que chaque avocat nouvellement formé possède une connaissance fondamentale des principes opérationnels et des bonnes pratiques concernant les outils comme Chat GPT.

A lire également  L'UE franchit un pas décisif dans la lutte contre les violences faites aux femmes

L’intelligence artificielle, un outil parmi tant d’autres?

Loin de se cantonner à un rôle purement utilitaire, l’IA est appelée à occuper une place centrale dans la pratique juridique contemporaine. Au-delà de la productivité, elle ouvre le champ à une réflexion plus large sur sa contribution effective au métier même d’avocat, notamment en libérant du temps pour se concentrer sur les aspects stratégiques qui demeurent l’apanage du raisonnement humain.

La cybersécurité, un autre volet essentiel de la formation

Avec la recrudescence des cyberattaques, comprendre et maîtriser les enjeux liés à la cybersécurité devient impératif pour les avocats. L’école a ainsi développé un cycle formatif orienté vers cette composante incontournable du numérique, permettant aux avocats non seulement de protéger leurs propres données mais également d’être force de proposition face aux besoins croissants de leurs clients en matière de sécurité informatique.