Est-ce que la consultation chez un notaire est payante ?

L’évaluation et le suivi d’une étude d’actifs devient un service très fréquent proposé par les professionnels à des clients : notaires, assureurs, et banquiers. Pour l’obtention d’un résultat précis, les individus sont confrontés à différentes questions tels que : qui va s’occuper de l’étude patrimoniale ? comment identifier une étude, et la question la plus courante est le coût.

Un bilan pour individu

Nous allons distinguer le patrimoine culturel de l’étude culturelle. Le but est de réaliser un inventaire complet de tous vos actifs (état matrimonial, emprunt, budget, liste des investissements). Tous les éléments se rapportant à votre site patrimonial à un moment précis. Il faut ajouter à tout prix deux autres éléments : vos besoins sur le court, le moyen et le long terme. Si vous n’êtes pas habilité à exécutez, vous devrez fournir ces informations. Il s’agit de vos besoins et objectifs ce qui permet de franchir la seconde étape qui consiste à l’analyse. Le professionnel utilise généralement les informations du bilan et ses compétences pour analyser et améliorer votre situation patrimoniale. La plus-value se situe à ce niveau et l’étude ne peut être réalisée que si les besoins et les objectifs sont définis.

Les éléments utiles au diagnostic dans l’équilibre patrimonial sont similaires et cités ci-après. Les besoins ainsi que les objectifs varient d’un client à l’autre. Il s’agit entre autres : recherche de revenus, contrôle d’un budget, optimisation du transfert, et réduction d’impôt. Une vaste plage que le professionnel être en mesure de proposer une étude de provenance en vertu des différentes compétences nécessaires pour l’atteinte des objectifs.

A lire également  Comment trouver un notaire de famille ?

Qui peut mener une étude sur le patrimoine : notaire, banquier, comptable

C’est généralement le travail d’un consultant en gestion d’actifs. Il ne s’agit pas du premier conseiller financier. Un vrai conseiller en gestion de patrimoine est un professionnel maîtrisant divers aspects techniques et au même moment un expert en héritage dans son ensemble. Ce dernier peut ne pas maîtriser la formalité nécessaire ce qui explique que ce dernier sait s’entourer d’autres professionnels tel que le comptable. Ce professionnel est dans la fiscalité des entreprises. Le conseiller en gestion de patrimoine devient demandé si l’étude sur le patrimoine culturel a une expertise. Vous aurez également besoin d’un fiscaliste qui vous donnera des conseils sur la gestion des actifs si l’étude requiert une réponse sur des questions fiscales compliquées. Le notaire quant à lui est un professionnel en droit de la famille. Sa présence est requise si l’étude du patrimoine rencontre des soucis au niveau du transfert de la propriété ou du régime conjugal.

 Ces trois professionnels sont spécialisés chacun dans leur domaine, mais n’ont pas la même vision et du patrimoine nécessaire. Le professionnel va mixer ses connaissances de ses compétences à un niveau inférieur et contribuera à l’étude de son patrimoine.  Il est plus ou moins mise en scène dans les domaines d’intervention mentionnés. Mais une étude sur le plan culturel peut le conduire à recourir à de l’aide.