Comment accompagner une personne en situation de handicap

Du jour au lendemain, tout le monde peut être touché par une situation de handicap. Lorsque cela arrive, c’est plus que jamais le moment de compter le soutien des proches. Si vous avez une personne de votre entourage dans une situation de handicap, vous devez trouver le moyen de lui porter assistance. Si vous ne savez pas comment vous y prendre, cet article vous aide à y arriver.

L’aider à monter son dossier d’inscription à la MDPH

Pour soutenir les personnes en situation de handicap, l’État a mis en place de nombreux dispositifs. La Maison Départementale des Personnes handicapées est un exemple parmi tant d’autres. Fonctionnant comme un guichet unique, elle a pour objectif d’accueillir et d’accompagner les personnes handicapées ainsi que leurs proches. Découvrez Dyade Avocats et faites-vous accompagner par cette agence au moment de faire votre demande. 

Cet accompagnement est nécessaire parce qu’une demande ne garantit pas que vous bénéficiiez de ces aides financières et matérielles. Il est possible que la structure vous refuse l’accompagnement que vous demandez. Pour faire valoir vos droits, avoir des professionnels à vos côtés pour la défense de vos intérêts peut s’imposer. 

Comprendre le handicap et ses impacts

Pour aider au mieux votre proche dans le besoin, il est essentiel de chercher à comprendre le type de handicap dont ce dernier souffre. Au cas où vous ne le sauriez pas, il existe une grande variété de handicaps, et ces derniers peuvent être très différents les uns des autres. 

A lire également  Victoire des assurés face à la pandémie : la fermeture imposée reconnue par la justice

Le handicap peut être par exemple physique, sensoriel, mental, cognitif ou psychique. Selon la situation, il peut donc avoir un impact sur les déplacements, la communication, l’autonomie ou encore les interactions sociales de l’individu concerné. L’impact sur le quotidien peut aussi varier en fonction de la gravité du handicap.

Face à ces situations clairement différentes, vous ne pourrez donc pas avoir la même réaction. C’est pourquoi il est recommandé de comprendre le handicap afin de proposer l’accompagnement adéquat. 

Développer une communication bienveillante 

Dans tous les cas, lorsque vous êtes en face d’une personne atteinte d’un handicap, il est essentiel d’établir une communication bienveillante pour favoriser une relation de confiance. Lorsque l’individu dans le besoin s’exprime, adoptez une attitude positive et respectueuse et apprenez surtout à respecter ses choix.

En encourageant son expression et son autonomie, vous favorisez son bien-être ainsi que son développement. Le handicap n’est pas une fatalité. Laissez votre proche dans la situation prendre ses propres décisions, tant que vous jugez que ceux-ci ne lui seront pas préjudiciables. Pour lui permettre de s’épanouir, n’hésitez pas aussi à lui proposer des activités et des loisirs adaptés à ses besoins et à ses capacités.

Favoriser l’inclusion et l’accessibilité

Pour aider une personne en situation de handicap, vous devez tout faire pour qu’elle ne se sente jamais à l’écart de votre collectivité. Ne l’excluez donc jamais de peur qu’elle ne se referme sur lui-même et ne s’apitoie de sa situation. Aidez-la de ce fait à participer à la vie sociale et collective, et assurez-vous qu’elle ait accès aux mêmes services et aux mêmes opportunités que tout le monde.

A lire également  Non-respect du délai de signalement d'une fraude bancaire : quelles conséquences juridiques ?

L’accessibilité est par ailleurs un autre élément essentiel pour l’inclusion. Elle consiste à adapter l’environnement et les activités aux besoins des personnes en situation de handicap. Cela peut impliquer de modifier l’architecture des bâtiments, de proposer des supports de communication adaptés ou de mettre en place des aides techniques.